DuProprio - Un jugement défavorable

Lundi, 19 décembre 2011

 
 
 


Êtes-vous prêts à relever de nouveaux défis?

La nouvelle n'a pas fait les manchettes, mais elle a eu un effet dévastateur sur le moral de plusieurs courtiers immobiliers. En effet, la récente décision de la Cour du Québec d'acquitter DuProprio des six chefs d'accusation portés contre elle par l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) consacre la liberté d'action à tous les acteurs qui se lancent dans le courtage sauf… les courtiers immobiliers.

Que pouvons-nous comprendre de ce récent jugement? Dans un premier temps, on réalise que seuls les courtiers immobiliers ont l'obligation de respecter les principes édictés par la Loi sur le courtage immobilier, mise en place pour protéger le public. Les lois au Québec encadrent donc la pratique du courtage immobilier de ses professionnels, mais laisse le champ libre à toutes les entreprises qui ne détiennent pas de permis de courtier ou d'agence.

Deuxième constatation, la nouvelle Loi sur le courtage immobilier, en application depuis à peine un an, montre déjà ses failles. Il aura pourtant fallu plus de 12 années de consultation, tergiversations et autres discours pour en arriver à son adoption en 2010. Devons-nous croire qu'elle est déjà dépassée? Il est clair qu'elle ne donne pas de pouvoir hors du cadre professionnel et se montre incapable de contrecarrer les formes diverses de courtage immobilier illégal ou toute formule apparente.

Ce jugement défavorable pour la profession et pour la protection du public nous révèle un fait avec lequel, nous devons composer, toutes professions confondues : les impacts de l'Internet se font sentir sous plusieurs formes et n'ont pas fini de provoquer des changements dans nos pratiques, changements parfois très malaisés à déceler qui influenceront notre futur immédiat.

Enfin, pour le public tout comme pour la Cour du Québec, il semble difficile de bien cerner la nature, pourtant importante, de l'activité de courtier immobilier, titulaire d'un permis en bonne et due forme, par rapport à toute autre entreprise commerciale. Dans les circonstances, les courtiers immobiliers n'ont d'autre choix que de se retrousser les manches. Ce n'est pas la première fois que la profession subit de tels assauts, nous n'avons qu'à nous rappeler tout récemment les exigences du Bureau de la concurrence. Il faut donc s'attendre à voir fleurir de multiples modèles d'affaires ayant des similitudes avec celui de DuProprio, dans les prochains mois. D'ailleurs, un nouveau site réunissant des avocats, notaires et comptables ont mis à profit cette nouvelle « ouverture » pour proposer leurs services « avisés » aux consommateurs (liaisonmaison.ca).

La partie est-elle perdue d'avance? Bien au contraire, l'occasion est plus belle que jamais de sortir de notre zone d'habitudes pour démontrer notre valeur ajoutée.

À ce propos, êtes-vous en mesure d'identifier votre valeur ajoutée auprès des consommateurs? Au-delà de votre personnalité, votre expérience, la couleur de votre bannière ou marque, quelles sont les caractéristiques qui vous distinguent? Avez-vous une spécialité? Soit dit en passant, la lecture des tendances nous porte à croire que les courtiers immobiliers auront tout intérêt à développer des champs d'expertise qui leur sont propres pour mieux s'en sortir dans l'industrie. Quel sera le vôtre?

En plus de ses caractéristiques et spécialités, le courtier immobilier, titulaire d'un permis officiel, aurait tout intérêt à mettre à profit au maximum les outils spécifiques à l'exercice de sa profession. Au montant des cotisations que débourse année après année, le courtier immobilier à sa Chambre immobilière, il est tout à fait normal d'exiger que cette dernière lui fournisse des outils et avantages, qu'aucune autre entreprise commerciale ne peut offrir aux consommateurs.

Le site CENTRIS.CA en est un exemple concret. Étrangement, malgré son rôle primordial pour l'ensemble des courtiers, franchisés ou non, il n'a pas bénéficié d'une campagne publicitaire forte et très peu de rappels constants dans les moments cruciaux. Pire encore, nous n'avons reçu aucune information sur ses phases de développement pour le faire évoluer afin qu'il conserve toujours sa position dans le peloton de tête. Tout le monde le reconnaît aujourd'hui, l'absence de développement et d'ajouts significatifs à un site Web, signifie sa mort à brève échéance. Avec tout ce qui se passe dans notre industrie, avons-nous les moyens collectivement, de laisser-aller le seul site qui rassemble les inscriptions de toute la profession? Quelles seraient les conséquences d'une telle perte? Qui remboursera les courtiers à sa disparition éventuelle?

Compte tenu de son rôle pivot pour tous les courtiers immobiliers, il est impératif de réclamer des Chambres immobilières, responsables de Centris.ca, d'agir pour le bien commun de tous les praticiens et de prévoir un plan de développement efficace et une campagne promotionnelle digne de cet outil majeur.


L'application PROSPECT est un autre outil distinctif qui ferait valoir l'apport des courtiers immobiliers. Ce dispositif serait encore plus utile s'il était disponible aux consommateurs via leur téléphone intelligent. Ces derniers auraient ainsi un aperçu immédiat du travail des courtiers immobiliers en ayant accès à toutes les inscriptions (près de 78 000 actuellement, sur centris.ca). Il serait dommage que des entreprises commerciales dament le pion aux professionnels en cette matière alors que les courtiers détiennent présentement un avantage indéniable.

En examinant de près la situation collective des courtiers immobiliers du Québec, ces derniers ont en mains plusieurs bonnes cartes à jouer pour alimenter leur position de chef de file. Il serait intéressant que les courtiers fassent collectivement les pressions nécessaires auprès des Chambres immobilières pour obtenir les outils et services novateurs auxquels ils ont droit.

Sans nier la relative importance des négociations entre la CIGM et l'ACI, les préoccupations des Chambres immobilières devraient davantage porter sur des éléments concrets pouvant faciliter la pratique quotidienne des courtiers immobiliers et leur permettre de vraiment se distinguer auprès des consommateurs. Il est temps plus que jamais de réaffirmer notre position de professionnels du courtage immobilier avec des outils performants et distinctifs et une volonté de développer notre valeur ajoutée lors de la transaction, qualifiée de la plus importante dans la vie d'un individu.


Êtes-vous prêts à relever le défi?

Si vous appuyez cette prise de position et souhaitez que les Chambres immobilières prennent les actions nécessaires pour doter les courtiers d'outils ultras performants et fassent valoir la valeur ajoutée de ces derniers, je vous invite à retourner cette missive au président de la Fédération des chambres immobilières du Québec (info@fciq.ca) à la direction de votre Chambre immobilière et en copie conforme, au RCIIQ (info@rciiq.com).


Voici les adresses électroniques des chambres immobilières du Québec:

Montréal cigm@cigm.qc.ca
Abitibi-Témiscamingue ciat@cablevision.qc.ca
Centre du Québec chambre@cgocable.ca
Estrie jbeaudoin@mon-toit.net
Haute Yamaska administration.cihy@videotron.ca
Lanaudière cil@immobilierlanaudiere.com
Laurentides daniel.vandal@cilaurentides.ca
Mauricie cimauricie@cgocable.ca
Outaouais clegault@avecunagent.com
Québec ggaudreau@ciq.qc.ca
Saguenay/Lac St-Jean ginetteg@immobiliersaguenay.com
St-Hyacinthe chimmob@cgocable.ca



Ajouter un commentaire

Prénom :*
Nom :*
Agence :*
Commentaire :*


 

Voulez-vous ajouter la pratique hypothécaire à vos services immobiliers?
Découvrez comment augmenter vos revenus!




Vous êtes franchisé et vous souhaitez évaluer d'autres modèles d'affaires?
Nous avons la solution!




Comment faire profiter à vos courtiers des services du RCIIQ tout en demeurant indépendant?
Voici comment!




Connaissez-vous les avantages à devenir membre du RCIIQ?
Et ce n'est qu'un début, ici!




Vous travaillez avec des inscriptions commerciales et vous recherchez un appui dans vos transactions?
Découvrez notre équipe commerciale!






Inscrivez-vous gratuitement à notre infolettre

Votre courriel :*



Restez branché!

Recevez en direct nos alertes « dernières heures », et toutes les nouvelles du site en vous abonnant à notre fil RSS!








Copyright (C) Yvon Poirier 2011 - Tous droits réservés