La perte du système MLS plus que jamais en jeu au Québec

Vendredi, 27 juillet 2012

 
 
 


C’est officiel!
La Fédération des Chambres immobilières du Québec se retire de l’ACI
 
Je viens de recevoir le communiqué officiel de la Fédération des Chambres immobilières du Québec (FCIQ) qui confirme la rumeur persistante de la semaine dernière, soit que  la Fédération quitte l’ACI.
 
La teneur du communiqué ne nous apprend malheureusement peu de choses que l’on ne savait déjà. En effet, la FCIQ se montre avare dans ses explications quant à aux éléments qui ont été pris en considération pour en arriver à une telle décision. C’est pour le moins surprenant.
 

Les intérêts des courtiers sont-ils vraiment protégés?
 
En quoi, le retrait de la Fédération des Chambres immobilières du Québec (FCIQ) répond à la mission de « promouvoir et protéger les intérêts » des courtiers immobiliers afin qu’ils puissent « accomplir avec succès leurs objectifs d’affaires »? Voilà une question digne d’intérêt qui devrait être répondue, si ce n’est maintenant, à tout le moins, au retour des vacances.
 
Je ne comprends pas davantage la culture du secret autour du rôle de la Fédération auprès de la Chambre immobilière de la Haute-Yamaska qui a déjà annoncé son retrait de l’ACI. Cette chambre, regroupant quelque 200 membres, a donc eu « droit de vie » sur le « membership » de la Fédération à l’ACI.
 
Une telle décision de la part d’une Chambre est-elle le reflet des besoins de tous les courtiers de cette région et de tout le Québec? Car, il faut bien le souligner, même si la Fédération avait une adhésion dite « corporative de prestige », elle était considérée comme un interlocuteur majeur à l’ACI et ajoutait à la force de représentation du Québec au sein de l’organisme canadien.
 
Dans un bras de fer avec l’ACI qui traîne depuis près de deux ans, nous souligne-t-on, que doit-on comprendre de ce dernier épisode? Quelles ont été les représentations de la Fédération auprès de la Chambre de la Haute-Yamaska? Pourquoi la Fédération n’a pas profité de ces démarches pour sensibiliser tous les courtiers immobiliers du Québec aux motifs qui ont légitimé la décision de cette chambre afin de les aider à mieux comprendre la nature du débat?
 
Enfin, que cachent tout ce processus et l’attitude soi-disant neutre de la Fédération qui laisse le libre-arbitre à chacune des Chambres à décider de rester membre ou non de l’ACI…
 

4 éléments à considérer

Même si les questions pleuvent, il y a au moins quatre bonnes choses que nous pouvons apprécier de cette annonce officielle de la Fédération, selon moi.
  

  • Tous les courtiers immobiliers du Québec de même que leurs représentants au sein des divers conseils d’administration des Chambres immobilières, ont enfin eu droit aux mêmes détails sur les raisons « techniques » du retrait de la Fédération de l’ACI. On met donc fin à une certaine vague de rumeurs.
     
  • Les circonstances de cette annonce officielle de la Fédération obligent par ailleurs les courtiers immobiliers à réclamer plus de transparence de la part de leurs représentants au sein des divers organismes (chambres immobilières et Fédération, par exemple).
     
  • Outre la transparence, les courtiers immobiliers doivent également avoir accès à toute l’information pertinente pour leur permettre de bien saisir les enjeux autour de ce qui pourrait s’annoncer comme un départ  généralisé des Chambres immobilières du Québec de l’ACI.
  •  
  • Enfin, compte tenu des conséquences d’un retrait de l’ACI, dont la perte du système MLS, les courtiers immobiliers québécois ont tout intérêt à faire pression, pour qu’une telle décision soit prise, seulement après avoir respecté un processus démocratique qui implique une consultation. Pour faire un parallèle facile tout en soulignant l’importance du débat, seriez-vous prêt à laisser un Premier ministre et ses députés décider de la séparation du Québec avec le reste du Canada, sans référendum, sous prétexte qu’ils ont été élus pour représenter tous les citoyens?

 
Le débat autour du retrait des Chambres immobilières du Québec de l’ACI n’a pas fini de faire couler de l’encre… Je vous invite à commenter la nouvelle, ici même, sur mon blogue. Si vous avez eu vent d’arguments, de renseignements particuliers ou même d’explications sommaires, n’hésitez pas! De mon côté, je continuerai à rechercher des informations pour vous les partager et nous aider, tous ensemble, à mieux saisir les enjeux.
 


Ajouter un commentaire

Prénom :*
Nom :*
Agence :*
Commentaire :*


 

Voulez-vous ajouter la pratique hypothécaire à vos services immobiliers?
Découvrez comment augmenter vos revenus!




Vous êtes franchisé et vous souhaitez évaluer d'autres modèles d'affaires?
Nous avons la solution!




Comment faire profiter à vos courtiers des services du RCIIQ tout en demeurant indépendant?
Voici comment!




Connaissez-vous les avantages à devenir membre du RCIIQ?
Et ce n'est qu'un début, ici!




Vous travaillez avec des inscriptions commerciales et vous recherchez un appui dans vos transactions?
Découvrez notre équipe commerciale!






Inscrivez-vous gratuitement à notre infolettre

Votre courriel :*



Restez branché!

Recevez en direct nos alertes « dernières heures », et toutes les nouvelles du site en vous abonnant à notre fil RSS!








Copyright (C) Yvon Poirier 2011 - Tous droits réservés