Les experts le confirment : le président de la CIGM doit être élu comme administrateur

Lundi, 29 avril 2013

 
 
 



 
La présentation des amendements aux règlements généraux de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) a le mérite d’apporter des réponses claires à quelques-unes de mes questions soulevées depuis quelques mois.
 
Mieux encore, les éclaircissements suggérés par les experts en gouvernance consultés par la Chambre viennent confirmer mes propos. En effet, aux articles 7.82 et 7.8.3, on confirme qu’il ne sera plus possible de désigner le président et le vice-président trois mois avant les élections.
 
Désormais, si les membres entérinent les changements proposés, les officiers seront nommés lors de la première rencontre du nouveau conseil d’administration. Cela viendra mettre fin à une bizarrerie antidémocratique qui permettait à des officiers d’être désigné avant même d’avoir été élus par les membres. Dans le jargon populaire, on identifie cela par l’expression « les dés sont pipés d’avance. »
 
Le président doit être élu comme les autres administrateurs
Par ailleurs, l’article 7.1 des règlements généraux confirme sans l’ombre d’un doute que tous les administrateurs, y compris le président, doivent être élus pour des mandats de deux ans. Devant l’absence de référence à un autre article soulignant la présence de non élu, n’est-il pas évident qu’il y a eu un problème majeur au sein du conseil d’administration de la CIGM en 2012 avec la présence d’un non élu?
 
Est-ce pour cela que ni M. Juanéda, ni la CIGM, n’ont pu répondre à cette question pourtant toute simple : quels sont les articles des règlements généraux qui permettent de nommer un non élu au poste de président de la Chambre et de nommer un non élu, pas pour combler une vacance, mais pour lui éviter une élection?
 
Dans les circonstances, est-ce que M. Juanéda était habilité à assumer ses fonctions jusqu’à aujourd’hui? Était-il admissible à poser sa candidature aux élections de 2013 en sachant fort bien qu’il a occupé une fonction au conseil de façon illégitime? Aux membres de trancher sur ces questions d’éthique.
 
Miner la confiance des membres
En ce qui me concerne, même si mon questionnement est appuyé par les experts en gouvernance, je ne me réjouis pas de la situation. À mon humble avis, il s’agit d’un faux pas majeur de la part de la CIGM. Un faux pas qui aurait pu être corrigé en cours de route ou du moins expliqué. Ce qui ne fut pas le cas, bien au contraire. À force de jouer au chat et à la souris, on sème le doute et on mine la confiance des membres.
 
Aujourd’hui, je déplore toujours autant la culture du silence et ce côté « organisation politique » qui nourrit des arrière-pensées. Il est à souhaiter désormais que tous les membres continuent à suivre de près ce qui se passe au sein de leur Chambre, n’hésitent pas à questionner et à revenir à la charge afin d’amener nos élus à développer leur aptitude à communiquer et à suivre les règles élémentaires de bonne gouvernance.
 
J’invite tous les membres de la CIGM à se présenter à l’assemblée générale annuelle et à profiter de la seule occasion qui leur est offerte de poser des questions dans le but d’obtenir des réponses immédiates…
 
P.S. : En passant, en consultant l’amendement de l’article 6.2, vous constatez que la tâche des membres sera désormais beaucoup plus difficile pour demander une assemblée générale spéciale. En quoi cette modification peut-elle améliorer les règles de bonne gouvernance? N’est-ce pas plutôt pour diminuer le pouvoir des membres et, en quelque sorte les empêcher d’avoir recours à cette option? La question mérite d’être posée dans les circonstances actuelles.
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Prénom :*
Nom :*
Agence :*
Commentaire :*


 

Voulez-vous ajouter la pratique hypothécaire à vos services immobiliers?
Découvrez comment augmenter vos revenus!




Vous êtes franchisé et vous souhaitez évaluer d'autres modèles d'affaires?
Nous avons la solution!




Comment faire profiter à vos courtiers des services du RCIIQ tout en demeurant indépendant?
Voici comment!




Connaissez-vous les avantages à devenir membre du RCIIQ?
Et ce n'est qu'un début, ici!




Vous travaillez avec des inscriptions commerciales et vous recherchez un appui dans vos transactions?
Découvrez notre équipe commerciale!






Inscrivez-vous gratuitement à notre infolettre

Votre courriel :*



Restez branché!

Recevez en direct nos alertes « dernières heures », et toutes les nouvelles du site en vous abonnant à notre fil RSS!








Copyright (C) Yvon Poirier 2011 - Tous droits réservés