Sommet de l'immobilier: À quand une véritable consultation?

Mercredi, 14 mars 2012



J’ai été le premier à saluer haut et fort l’heureuse initiative de la CIGM qui, de concert avec l’OACIQ, a organisé un premier Sommet de l’immobilier, en février dernier.
 
Toutefois, je m’explique bien mal la dernière communication de la CIGM dans son bulletin Vision, invitant les courtiers à des séances d’information. Il me semble tout à fait clair que les courtiers immobiliers du Québec souhaitent être d’abord et avant tout, CONSULTÉS. Certes, les courtiers immobiliers québécois veulent être informés mais ils veulent surtout être partie prenante de la solution qui les concerne directement.

Ma surprise à la lecture du dernier bulletin Vision de la Chambre est d’autant plus grande que les principaux intervenants, lors du Sommet, ont bien souligné que cet exercice ne constituait pas une fin en soi. Il devait plutôt être perçu comme l’amorce d’un nouveau point de départ pour préciser un nouveau positionnement favorable des courtiers immobiliers auprès des consommateurs. C’est d’ailleurs pour cette raison qu'il a été question de mettre sur pied des comités de travail pour explorer des pistes de solution et faire avancer le processus. Bizarrement, un mois après ce Sommet, je n’ai toujours pas reçu d’information à propos de la mise sur pied de ces comités de travail, alors que j’ai été, encore une fois, un des premiers, à donner mon nom.

Comme je l’ai mentionné dans mes précédents messages, j’aime donner la chance au coureur. Un mois après le Sommet, j’ai l’impression que la CIGM se retrouve avec une prise contre elle. En tardant à mettre sur pied ses comités de travail, elle entretient le doute. En instaurant des séances d’information sans prévoir des mécanismes structurés de consultation, elle alimente la méfiance des courtiers immobiliers.

Personne n’a besoin d’avoir obtenu un doctorat pour savoir que tout positionnement aussi extraordinaire soit-il, ne peut être viable s’il n’y a pas une adhésion forte et une qualité d’engagement de la part de ses principaux acteurs. Les spécialistes le disent et l’ont répété au Sommet. Sommes-nous en train de gaspiller une belle occasion de bâtir quelque chose de solide?

Voir le texte intégral.


Ajouter un commentaire

Prénom :*
Nom :*
Agence :*
Commentaire :*


 

Voulez-vous ajouter la pratique hypothécaire à vos services immobiliers?
Découvrez comment augmenter vos revenus!




Vous êtes franchisé et vous souhaitez évaluer d'autres modèles d'affaires?
Nous avons la solution!




Comment faire profiter à vos courtiers des services du RCIIQ tout en demeurant indépendant?
Voici comment!




Connaissez-vous les avantages à devenir membre du RCIIQ?
Et ce n'est qu'un début, ici!




Vous travaillez avec des inscriptions commerciales et vous recherchez un appui dans vos transactions?
Découvrez notre équipe commerciale!






Inscrivez-vous gratuitement à notre infolettre

Votre courriel :*



Restez branché!

Recevez en direct nos alertes « dernières heures », et toutes les nouvelles du site en vous abonnant à notre fil RSS!








Copyright (C) Yvon Poirier 2011 - Tous droits réservés